1001 Conseils basket dans VOTRE poche

Fondamentaux offensifs pour les jeunes : Le Dribble

Les Harlems Globe Trotters, tu connais ? Non ? Voici une vidéo de leur exploit, tu ne vas pas être déçu ça vaut le détour !
Bien évidement tout le monde est en capacité de faire rebondir un ballon de basket sur le parquet, mais quand il s’agit de faire la même chose en plein match avec la pression défensive, ce n’est pas la même histoire😜. 
Avec un peu de chance, tu auras un ou deux bons manieurs de ballons dans ton équipe, mais guère plus ! Tout comme la passe dans mon précédent article, le dribble fait partie des fondamentaux à enseigner à tes jeunes. 

Aujourd’hui dans La Balle Orange, on va s’attarder sur la maîtrise technique du Dribble ! Prêt à percer les secrets des plus grands manieurs de ballons ? En route pour l’aventure. 

Pourquoi le dribble est-il important 

Les nouveaux entraineurs ont tous tendance à se concentrer sur le jeu et la capacité de son équipe à enchainer les paniers. C’est une très bonne chose, mais souvent cet apprentissage se fait au détriment des fondamentaux. 

Et, je te le donne en 1000, le dribble fait partie de ses fondamentaux essentiels au basket. 

Mais avant toute chose est-ce que tu sais vraiment ce qu’est le dribble ? 

Ne t’en fais pas je suis là pour éclaire ta lanterne 🏮. Le dribble ce n’est ni plus ni moins que la capacité de faire rebondir le ballon tout en gardant le contrôle. Plus le ballon reste longtemps hors des mains du dribbleur, plus il a de chance de perdre la balle

Tout comme la passe, le dribble est essentiel pour permettre à ton équipe de mettre en place sa stratégie offensive. Que ce soit pour traverser le terrain ou même pour aller au panier et marquer, tes joueurs vont devoir maîtriser l’art du handle. 

Le dribble : bien maîtriser la technique 

Sur le plan théorique, l’approche est relativement simple, mais un petit rappel des points à respecter ça n’a jamais fait de mal à personne 

  • Pour garder le contrôle du dribble, les joueurs doivent garder le bras et le coude libre
  • Éviter de bloquer le coude sur la hanche 
  • Garder le dribble au niveau de la taille
  • La main en s’aidant du bout des doigts doit pousser le ballon fermement vers le sol.

Au début, tu vas probablement être confronté à une bande de pantins désarticulés incapable de dribbler en ligne droite sans perdre la balle. Ne t’inquiète pas , comme on dit chez nous, Rome ne s’est pas faite en un jour

Tu ne vas pas les transformer en formidables manieurs de ballon au bout d’un entrainement, mais en leur apprenant les bases, tu vas progressivement faire évoluer leur habilité balle en main. 

La pratique, encore la pratique, toujours la pratique.

Comme pour chaque compétence au basket, seuls l’entrainement et la répétition vont permettre à tes ouailles de progresser. Ton job c’est de les aiguiller dans leur apprentissage. 

La première chose c’est de faire en sorte que tes enfants évitent de frapper la balle. Un peu de respect pour ce foutu ballon, bon dieu ! 😓

  • Encourage-les plutôt à manipuler le ballon avec les « coussinets » de la main, tout en douceur. 
  • Le ballon doit donner l’impression de se nicher dans la main et à l’intérieur des doigts pendant une fraction de seconde avant de revenir au sol, un peu comme un yo-yo accroché par un fil invisible. 
  • C’est un peu comme pour la réception d’une passe, les joueurs.ses doivent avoir l’impression d’attraper brièvement le ballon lorsqu’il s’élève du sol. 
  • La main rencontre le ballon et l’amortit pendant une fraction de seconde, puis le renvoie fermement au sol d’un geste des doigts et d’un claquement de poignet. 
  • La position du corps est importante, souvent les joueurs.ses débutants ont tendance à se tenir droits, il faut leur demander de plier les genoux, de façon à ce que le ballon ait moins de distance à parcourir.
  • Apprends à tes joueurs à garder la tête haute et à regarder droit devant eux, pour voir la défense et leurs partenaires. 

Il existe des centaines d’exercices de dribbles, si tu veux t’y retrouver dans tout ce fatras voici mon conseil : Commence par considérer les exercices sous deux formes : la manipulation à l’arrêt et le dribble en mouvement. 
De cette façon, tes joueurs.ses vont apprendre qu’avant de pouvoir dribbler comme Stephen curry ou Marine Johannès, ils vont devoir apprendre à le manipuler.
Le développement de la vitesse des mains constitue la base du dribble. 
Si tu souhaites soutenir le blog, je t’invite à t’abonner à la newsletter Rond Central, en plus tu auras le droit à un cadeau tous les mois et c’est entièrement gratuit. 

Prends soin de toi, 
À bientôt sur La Balle Orange 
Jonas

E-book

LES PARENTS

au basket-ball

Vous en reprendrez bien un peu ? :)

En téléchargeant l’e-book, vous recevrez également tous les lundis matin un email avec un conseil, une astuce, une stratégie que je ne partage nulle part ailleurs.